mon compte

Un jeu à soi

< integrer cette vidéo />

Histoires entrelacées de trois footballeuses Argentines en plein cœur de la lutte féministe.
Un film de Julia Martinez Heimann et Natalia Laclau

A Buenos Aires, Lorena, Juliana, Luci, jouent au foot. Leurs destins se croisent aussi lors des grandes mobilisations féministes. Avec créativité, elles vont conquérir un espace concret et symbolique. Lorena continuera-t-elle avec la sélection pour la coupe du monde ? Juliana sera-t-elle la première coach rémunérée pour entraîner une équipe féminine ? Et Luci, que fera-t-elle avec les groupes d’entraides dans le bidonville de la Villa 31 ?

Intention

En Argentine, le football est le sport national. Cependant, pour celles d'entre nous qui étaient des filles dans les années 1980, le football ne faisait pas partie de nos jeux. Jusqu'à récemment, les femmes et personnes minorisées de genre étaient exclues des terrains. Ces dernières années, la situation a commencé à changer et, bien que la discrimination soit encore profonde, l'équipe nationale féminine a gagné en visibilité, des écoles pour filles ont été ouvertes, des tournois de football féminin ont été organisés et les groupes d'amies qui décident de se réunir pour jouer se sont multipliés. Ces espaces gagnés seraient impensables en dehors du contexte d'un mouvement féministe en pleine expansion, qui descend dans la rue et est devenu un acteur central de la politique argentine. Raconter cette histoire, c'est parler de la réappropriation d'un espace qui construit nos identités. C'est aussi parler de la re-signification de ce sport, car en changeant les corps qui l'habitent, on brise les piliers sexistes et homophobes qui le constituent. Aujourd'hui plus que jamais, nos buts sont politiques.

Biographie des réalisatrices

Julia Martinez Heimann est chercheuse et réalisatrice argentine indépendante. Elle travaille dans l'éducation publique, la direction et la production de documentaires et de séries culturelles pour le cinéma et la télévision à Buenos Aires depuis 2009. Elle est membre de l'ONG ACA Educational and Artistic Organization à travers laquelle elle réalise des projets sociaux et éducatifs comme Dancing Identities (série de courts métrages documentaires sur la danse et la migration, 2022) et Debates y Combates (2016 série hebdomadaire sur la philosophie et la politique). En 2017, elle a présenté son premier film documentaire "Trabajadores de la danza" (Travailleurs de la danse)

Filmographie

Trabajadores de la danza -  documentaire sur la création de la Compagnie nationale de danse contemporaine en Argentine, 2017
Identidades en Danza - Série sur la danse et la migration, 2022
ESI en primera persona - Série sur la loi sur l'éducation sexuelle en Argentine, 2022
Debates y Combates - Série hebdomadaire sur la philosophie et la politique, 2016
Ley de Ventaja - Série de courts métrages documentaires sur le genre et le sport, 2015
Tango-Hasapiko - Court métrage documentaire - 2012

Natalia Laclau est designer, productrice audiovisuelle et éducatrice. Elle est spécialisée dans les projets liés aux questions de genre et de diversité. Elle est membre de l'ONG ACA (organisation éducative et artistique), par l'intermédiaire de laquelle elle réalise des projets sociaux et éducatifs.

Filmographie

Las 4 de Melchior - Série animée sur les femmes et la science, 2023
Identidades en Danza - Série sur la danse et la migration, 2022
ESI en primera persona - Série sur la loi sur l'éducation sexuelle en Argentine, 2022
Debates y Combates - Série hebdomadaire sur la philosophie et la politique, 2016
Ley de Ventaja - Série de courts métrages documentaires sur "le genre et le sport", 2015

Photos

Film en VO Espagnole, VO STFR et VO STENG

Réalisation Julia Martinez Heimann et Natalia Laclau

Production (FR) C-P Productions et Annie Gonzalez ; (ARG) : Acá, Julia Martinez Heimann et Natalia Laclau

Scénario Josefina Itoiz, Julia Martinez Heimann, Analía Fernández Fuks, Anaís Dubois, María Emilia Abate Cano

Direction de la photographie José María Pigu Gómez (ADF), Celeste Rojas Mugica

Caméras additionnelles China Giménez Dixon, Celeste Rojas Mugica, José María Pigu Gómez, Caro Rolandi, Nicolás Colledani, Josefina Nicolini, Ana Recalde Miranda

Son Omar Mustafá, Mariana Delgado, Sebastián Blejman, Nicolás Payueta, Marlene Vincour, Luciana Cilio, Graziela Barrault

Musique Inés Copertino

Montage Céline Kélépikis, Cloé Benet, Pascale Alibert

Post-production Ludovic Raynaud

Graphisme Natalia Laclau

Montage son et mixage Clément Chauvelle

Étalonnage Eric Salleron

Avec le soutien du CNC, de l’INCAA, de la région Occitanie, du Fondo Metropolitano, du Fondo Nacional de Los artes, de la Puffin Foundation et plus de 200 donateurs.

Prix cinéma en développement Cinélatino 2019. Studio Cinelatino 2023. Work in progress DocBarcelona 2023. Work in progress DocMontevideo 2023

Festivals et rencontres internationales : Cinélatino, Rencontres de Toulouse - 2019 et 2023 ; Docbarcelona - Artistic Consultancy - Gitte Schnyder ; Docmontevideo - industry meetings

C-P Productions, 25 ans de production indépendante

Les films en chantier