Enfin pris ?

< integrer cette vidéo />

À la suite de « Pas vu pas pris », une réflexion sur la manière dont le pouvoir change les gens, sur les ressorts intimes de l’ambition et de la fidélité, le dévoiement de la critique en « impertinence ».

Disponible sur la boutique

Le personnage de justicier incarné par Pierre Carles dans Pas vu pas pris, reprend du service. Après les journalistes vedettes du petit écran, il prend cette fois-ci pour cible les faux critiques de la télévision à travers la figure emblématique de Daniel Schneidermann, animateur de l’émission Arrêts sur images.
Vraie-fausse suite du premier film, creusant l’analyse des mécanismes de censure en oeuvre à la television, Enfin pris ? Est aussi une réflexion sur la manière dont le pouvoir change les gens, sur les ressorts intimes de l’ambition et de la fidélité.
Une comédie cruelle et mordante dont personne ne sort totalement indemne.

1h29 - 2002
Couleur - 4/3 - Mono
Sortie nationale 2 octobre 2002
Réalisation : Pierre Carles
Avec, dans leurs propres rôles : Jean-Paul Abribat, Pierre Bourdieu, Pierre Carles, Serge Halimi et Daniel Schneidermann.
Image : Pierre Carles, Philippe Lespinasse
Son : Marie-Pierre Thomat
Montage : Gilles Bour, Claire Painchault, Bernard Sasia
Mixage : Cristinel Sirli
Production : Annie Gonzalez (CP-Productions)
Distribution : Cara M, puis C-P Productions
N° visa 98.297
Festivals : « États généraux du documentaire » à Lussas. « Fictions du réel », à Marseille. Festival de Lassalle.

mardi 2 mai
Attention Danger Travail
Lille
En savoir plus
Les films en chantier