mon compte
En chantier

Petites Histoires Populaires

Un webdocumentaire de Christophe Coello
arton106-1d429[1]Dans Petites Histoires Populaires nous suivons les aventures quotidiennes d’habitants de quartiers de la région de Perpignan. Romain essaie de créer son propre commerce, Cynthia cherche du travail ce qui déplaît à son mari, Paul veut que la culture gitane et non-gitane se rencontrent… un feuilleton populaire qui donne envie de crier, de rire, de réagir, et de s’attaquer aux racines de l’exclusion.

Cynthia est une jeune femme gitane catalane de 22 ans. Elle aimerait trouver un emploi mais elle a arrêté l’école à 14 ans en sachant à peine lire et écrire. En plus, la voir quitter la maison ne plaît pas trop à Paul, son mari avec qui elle a eu deux enfants. Cynthia est informée de sa sélection pour participer à une formation d’insertion dans son village.

Le documentaire embarque avec elle, Sean, Romain et une dizaine d’autres à travers les dix mois que durera la formation. Nous suivons les parcours des participants : c’est bizarre de retourner en classe après si longtemps, il faut être inventif pour s’adapter lors du premier stage en entreprise, et enfin, à la fin du trajet, est-il possible, ou non, de trouver un emploi ?

Autour des participants à la formation il y a un monde que nous apercevons par moment. D’autres personnes, gitanes et non-gitanes, des femmes, des enfants, des jeunes, des vieux. Ces personnages périphériques, nous prendrons le temps de les connaître dans un webdocumentaire, et à travers leurs témoignages se dessinera la grande histoire dont ils font partie.

Sean, un jeune gitan, raconte qu’à son premier voyage à Barcelone il a été éberlué de découvrir que les gens y parlaient la même langue que sa famille. C’est que les gitans, en se sédentarisant dans le Roussillon, ont adopté la langue locale, catalane à l’époque. L’usage de celle-ci a peu à peu disparu chez les non-gitans, et ils se retrouvent parmi les derniers à faire vivre –avec les catalans d’Espagne et souvent sans le savoir- une langue régionale qu’ils ont adoptée après les autres !

Ce type de situations insoupçonnées nous fait réfléchir autrement, découvrir un monde méconnu, qui sera lui-même amené à réfléchir sur sa propre représentation. Et c’est cela même qui donne envie de réagir, d’apporter à son tour du contenu.

JPEG - 11 ko

Christophe Coello témoigne à travers ses films de diverses situations de résistance en Amérique du sud, oubliées ou ignorées des mass médias (Chili, dans l’ombre du jaguar, Tu n’es pas mort avec toi, Mari Chi Weu, Retour en terre mapuche). En France, il a entrepris avec Pierre Carles et Stéphane Goxe un chantier critique autour de la question du travail. Ensemble, ils ont notamment réalisé les documentaires Attention Danger Travail et Volem rien foutre al païs. Le webdocumentaire Petites Histoires Populaires est l’occasion pour lui de partager son regard particulier sur Perpignan, où il a grandi.

lundi 26 novembre
Un berger et deux perchés à l’Élysée
Pessac
En savoir plus

20 ans de production indépendante
Entretien avec Annie Gonzalez

Les films en chantier