Short Story

Un film de Julia Martinez Heimann et Natalia Laclau

[Financement participatif] Somos muchas más

  • 8 000,00

    Objectif
  • 9 469,24

    Fonds levés
Avancement de la campagne :
118.37%
Minimum amount is € Maximum amount is €

Football féministe !

Somos muchas más*, un documentaire en développement, de Julia Martinez Heimann et Natalia Laclau, suit l’incroyable épopée de footballeuses Argentines lors de leur participation en France à la coupe du Monde 2019 et le travail de terrain mené par des joueuses, supportrices et militantes courageuses dans un quartier populaire de Buenos Aires. Un film où le destin de celles qui luttent pour la reconnaissance du sport féminin rejoint les grandes mobilisations féministes pour la défense du droit à l’avortement et contre les féminicides.

*Somos muchas más est un slogan féministe repris dans toute l’Amérique Latine, utilisé la première fois par les 2074 femmes péruviennes qui ont dénoncé publiquement avoir subi une stérilisation forcée.

Grâce aux premiers soutiens obtenus pour le film, nous avons pu filmer les quelques jours de tournage indispensables à l’occasion du Mondial en France et financer des repérages à Buenos Aires.

A ce stade de la production, nous avons besoin de vous et de vos contributions pour que ce film puisse exister, notamment pour financer les derniers jours de tournage, et surtout le montage et la post-production du film (montage son, mixage, étalonnage, titrages).

On compte sur vous pour participer, en donnant sur notre site, ou en relayant le projet auprès de vos proches et sur les réseaux sociaux. D’avance, merci !

Avant le 15 avril 2020

[REPORTÉ] Avant le 31 mai 2020

Vu la crise actuelle et le contexte, nous avons pu reporter la date limite du financement participatif. Nous espérons réunir la somme de 8 000 euros d’ici cette date, pour pouvoir continuer ce chantier plus que jamais nécessaire.

Résumé

Au pays de Maradona, où le football est une tradition populaire aussi ancrée que les inégalités de genre, quatre destins de femmes, quatre histoires personnelles de dépassement, de lutte et de construction collective se croisent. Dans la Villa 31, gigantesque bidonville du centre de Buenos Aires, Juliana et Luci de l’association La Nuestra fùtbol feminista, se battent pour défendre un terrain menacé par l’urbanisation. Aldana et Lorena de l’Equipe nationale vont participer à la Coupe du monde en France. Le mouvement des femmes, lesbiennes, travesties et transsexuelles qui submerge l’Argentine depuis 2015, seul mouvement social qui fait bouger les lignes de l’agenda politique argentin, sera-t-il de la fête ? En Argentine et en France ? Comment ces parcours individuels se lient aux ambitions collectives de tout un mouvement féministe, en Argentine et dans le monde ?

En savoir plus sur le film

Contreparties

Pour toute contribution : votre nom au générique
À partir de 10 euros : votre nom au générique + un lien du film en streaming
À partir de 25 euros : votre nom au générique + un DVD parmi les films de C-P Productions
À partir de 50 euros : votre nom au générique + un DVD du film + un DVD parmi les films de C-P Productions
À partir de 200 euros : contreparties précédentes + deux invitations à la projection-débat de votre choix lors de la sortie du film (Montpellier ou Paris), l’occasion de rencontrer l’équipe.

 

Pourquoi un financement participatif ?

ACA, association productrice en Argentine, a obtenu quelques aides institutionnelles, dès le démarrage du projet, dont les soutiens s’érodent en même temps que le cours du pesos ! En France, la Région Occitanie nous soutient. Mais cela ne représente qu’une petite partie de ce que nous avons engagé, le financement du film reste fragile. Les étapes à venir nécessitent des moyens importants pour que le montage et la post-production puissent avoir lieu dans de bonnes conditions (chef monteuse, mixeur, étalonneur, sous-titrage, etc).

Nous devons également prendre en charge le voyage des réalisatrices depuis Buenos Aires vers Montpellier (déplacements, repas, hébergement…).
Les réalisatrices en profiteront pour participer à plusieurs ateliers en France, dont nous vos donnerons des nouvelles.

Les 8 000 euros permettront d’avancer sur le montage en France. Au delà, nous pourrions aller jusqu’au mixage et au sous-titrage !