mon compte

Cas d’école

< integrer cette vidéo />

À Saint-Jacques, quartier historique de Perpignan, les enfants vont ou pas, à l’école. Gitans catalans, ils vivent la misère au quotidien. Cas d’école interroge avec les enfants, les parents et les enseignants, les motifs d’une désertion scolaire hors du commun.

 

Jérémy, 7 ans, n’aime pas l’école car il déteste qu’on le réveille. Hier, il s’est couché à trois heures du matin. Son copain, Kinay, 9 ans, prétend savoir lire mais ajoute qu'il ne lit jamais en dehors de l’école. Il y a aussi ces trois petites filles qui rêvent du pays gitan, le pays où elles aimeraient vivre. Il y a encore ce petit bonhomme, haut comme trois pommes, qui donne des frissons lorsqu'il se met à chanter. Il y a des nuits où les enfants du quartier jouent sur la place, jusqu'à minuit, parfois plus tard. Et il y a des jours où la salle de classe est presque vide, désespérément vide... Ces enfants ne manquent ni d'amour ni d'attention et les adultes du quartier reconnaissent volontiers que le rapport à l'école doit changer... Alors, pourquoi des parents attentionnés et conscients ne réveillent-ils pas leurs enfants à l'heure de les envoyer en classe ? Nous sommes à Saint-Jacques, un quartier historique de Perpignan rongé par plus de 80% de chômage. Ses habitants, en majorité des gitans catalans, vivent au quotidien la misère et les discriminations. Cas d'école donne à entendre la voix des enfants de Saint-Jacques, de leurs parents, des enseignants, et interroge les motifs d'une désertion scolaire hors du commun.

 


Christophe Coello témoigne à travers ses films de diverses situations de résistance en Amérique du sud, oubliées ou ignorées des mass médias (Chili, dans l’ombre du jaguar, Tu n’es pas mort avec toi, Mari Chi Weu, Retour en terre mapuche). En France, il a entrepris avec Pierre Carles et Stéphane Goxe un chantier critique autour de la question du travail dans Attention Danger Travail et Volem rien foutre al païs. Il connaît bien les péripéties quotidiennes de la précarité : il a partagé huit années d’aventures au cœur d’un collectif de squatteurs barcelonais et en a tiré un film explosif et drôle, Squat, la ville est à nous. Son dernier documentaire Cas d’école est l’occasion pour lui de partager son regard particulier sur Perpignan, où il a grandi, en interrogeant les contradictions de la République dans l’intégration de ceux qui sont à ses marges.

52 min - 2018
Couleur - 16/9ème - Stéréo
Première diffusion sur France 3 Occitanie le 2 avril 2018
Réalisation : Christophe Coello
Montage : Bernard Sasia
Technicien vidéo : Ludovic Raynaud
Production : Annie Gonzalez (CP-Productions)

Festivals : Lasalle en Cévennes ; Prix du jury et Prix du public au festival Visages et Images de la Méditerranée de Banyuls-sur-mer ;

Avec la participation de France Télévisions - Avec le soutien de la région Occitanie/Pyrénées-Méditerranée et du CNC

lundi 26 novembre
Un berger et deux perchés à l’Élysée
Pessac
En savoir plus

20 ans de production indépendante
Entretien avec Annie Gonzalez

Les films en chantier